Célébrons la réussite !

Célébrer la réussite, et croire que c’est possible pour chacun : la « fête de la réussite » qui s’est tenue à l’Esperance – Patronage Saint-Louis le vendredi 30 novembre dernier a marqué les participants par son formidable message. Bien loin de la morosité.

La cérémonie a eu lieu dans l’ancienne chapelle du site (la nouvelle chapelle a été bâtie à proximité en 1973), et dans ce lieu chargé de sens, 20 jeunes ont reçu une récompense pour leur parcours à l’Espérance. Leurs éducateurs, parents, enseignants, et plusieurs visiteurs dont le RSMA, le délégué épiscopal à l’information le Père Philippon, le maire de Fort de France monsieur Raymond Louis Augustin, le Président de Contact Entreprises M. Emmanuel de Reynal ainsi que l’Inspecteur d’Académie M. Emilien-Pierre Petit, tous ont vécu ces moments si intenses où l’émotion est vive.

Une émotion qui nous touche au coeur

Comment ne pas avoir la gorge nouée devant le récit d’un jeune ou d’une mère qui évoquent leur parcours, avec pudeur mais sans cacher les épreuves d’une dureté parfois effrayante. Ces 20 jeunes ont tous surmonté une difficulté importante, et obtenu un diplôme reconnu, ou tout simplement radicalement changé leur comportement. Ils ont été accompagnés pour cela par des parents, des éducateurs, des enseignants et par la prière. Plus qu’un dernier recours, la prière est surtout une relation à Dieu, qui s’intéresse et parle à chacun de nous, et pour qui chaque personne est une histoire sacrée.

Un exemple qui encourage

Il y avait aussi dans la salle beaucoup d’autres jeunes de l’Espérance pas encore récompensés. L’exemple de leurs aînés les a sans doute encouragés à avancer, et à exercer leur talent profond à vivre debout.

Une invitation pour chacun de nous

Ces 20 jeunes sont aussi un exemple pour nous tous, qui rencontrons à un moment ou à un autre de notre vie de grandes difficultés, qui ne sont peut-être pas scolaires ni de comportement, mais qui peuvent être par exemple relationnelles, de santé, ou spirituelles. En acceptant l’aide de nos proches ou de ceux que le Seigneur met sur notre route, en nous mettant à son écoute, nous pouvons nous aussi avancer. Si l’émotion suscitée par ces 20 parcours nous envahit c’est bien en effet que leur exemple nous touche profondément et nous montre une voie qui est aussi pour nous.

Cette fête était une première à l’Espérance. L’idée nous vient de notre partenaire Apprentis d’Auteuil, qui célèbre cette fête dans ses 230 établissements en métropole, à La Réunion et à Mayotte, le même jour. C’est une idée qui peut être reprise dans d’autres circonstances et d’autres lieux, tant il est important de célébrer la réussite, pour détromper un climat de morosité qui nous détourne de la louange du Seigneur !