Voici les articles classés dans la catégorie : Evénement | Revue de Presse | Témoignages

L’Espérance développe l’économie solidaire et circulaire

Une équipe de vente souriante et enthousiaste !

La boutique solidaire de l’Espérance offre sur près de 300 m2 des jeux, meubles, petit électroménager, livres et vêtements … à tous petits prix.

Avec du matériel neuf ou d’occasion, issu de dons de particuliers ou d’entreprises, l’Espérance Solidaire permet d’améliorer le pouvoir d’achat des familles modestes.

Installée place de la savane, dans le bâtiment historique du Foyer Saint-Louis, la boutique, qui s’inscrit dans le processus de l’économie solidaire, a déjà créé 5 emplois en insertion.

Ses bénéfices seront intégralement ré-utilisés pour développer les projets et actions menés par l’association pour les jeunes.

Boutique solidaire,

du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h

10 avenue des caraïbes, place de la savane, Fort-de-France

05 96 59 79 48  –  lesperance.solidaire@lesperancepsl.org

 

Reportage Zouk TV 4 février 2016 :

 

Reportage ATV, JT de 19h du 12 février 2016 :

Un dîner de charité réussi : la force d’une équipe

dîner de charité

 Au départ de ce dîner il y a bien sûr la confiance de Marcel Ravin, sa foi en la jeunesse martiniquaise et le travail patient et minutieux de préparation du dîner qui s’est engagé depuis près de 3 mois.

Puis viennent l’engagement et le subtil équilibre de l’apport de chaque partenaire.

Merci au lycée polyvalent du Nord-Caraïbe, à son proviseur, ses professeurs Messieurs Pélissié et Ferjule et à leurs élèves, pour leur engagement tout au long du projet, le travail de décoration florale, le dressage des tables qui est un art à lui tout seul mais aussi la coordination du service … autant de missions qui leur ont été confiées.

Merci au RSMA, au commandant du pôle Services, Restauration et Tourisme, le Capitaine Chauvancy, ses adjoints l’Adjudant GROS-JEAN et le Sergent-Chef TACCONI et aux jeunes en formation.

L’accueil des convives et le service en salle ont été assurés par des jeunes tout sourire en tenue madras.

Merci au Bakoua, à Madame Clémenceau, responsable commerciale et Madame Fanny Van Glabeke qui a coordonné l’équipe du service.

Enfin à l’Espérance, le dynamisme de Béatrice Alingery, professeur de cuisine a permis à l’ensemble des jeunes de ce CAP de vivre quelques heures dans la cuisine d’un grand chef ; une expérience qui aide à croire en soi, en ses capacités. Elle leur insuffle ainsi un ingrédient essentiel de la recette de la réussite : la fierté du travail accompli.

Parmi les animations égrenées au cours de la soirée la vente au enchères d’une bouteille de Rayne-Vigneau de 1919 remise en jeu par son acquéreur de 2014, J. Marraud-des-Grottes.

Les bénéfices de cette soirée permettront à l’Espérance de développer l’équipement de son CAP cuisine.

Dîner de charité de L’Espérance : on en parle dans la presse !

ATV Martinique, dans son JT de 19h du 3 décembre 2015 :

 

France-Antilles du mardi 1er décembre :

36C-6e-20151202111724

 

ATV Martinique, dans son JT de 13h du 30 novembre 2015 :

 

Inauguration de la Villa Sainte-Marie

La Maison d’Enfants (MECS) de l’Espérance évolue et développe de nouvelles prestations. Ce vendredi 20 se déroulait l’inauguration de la première villa d’accueil pour les enfants de 6 à 11 ans. Grâce à cette villa, la MECS offre un accueil personnalisé à un petit groupe d’enfants. Cette unité autonome calquée sur le modèle du cadre familial vise aussi à faciliter le travail sur le projet de socialisation. Il s’agit d’une première pour l’Espérance qui souhaite, à terme, généraliser ce type d’accueil. Il permet aux enfants ou aux jeunes de bénéficier d’un espace de vie plus adapté ( salon, jardin …). Les repas ne sont plus désormais pris dans un self mais dans la salle à manger de leur villa où ils reçoivent une fois par semaine un invité, membre du personnel.

La capacité d’accueil de la villa est de 10 enfants permanents et une place d’urgence. Ils sont entourés et accompagnés de 7 adultes (surveillant de nuit, maitresse de maison et éducateurs).

Une bénédiction des lieux et des personnes a été prononcée par Monseigneur Macaire. Les enfants ont ensuite offert aux invités une courte prestation théâtrale et les jeunes du CAP cuisine avaient concocté la collation.

Reportage de Martinique 1ère :

 

 

2 octobre : journée internationale de la non-violence

Dans le cadre de la Journée Internationale de la non-violence, les établissements scolaire de L’Espérance Patronage Saint-Louis ont organisé un forum le 2 octobre dernier  à l’attention de leurs lycéens et collégiens de 4ème et 3ème.

Cet échange, animé par le Vice-Président de l’Association Médiation Caraïbes, Matthieu GAMA et par la Présidente de la Fédération Terre d’Union, Diana Ramassamy, leur a permis de découvrir la vie de grands leaders ayant prôné la non-violence.

A travers les parcours de Gandhi, Martin Luther-King, Bob Marley et Nelson Mandela, les jeunes prennent conscience des raisons qui les ont menés à faire de la non-violence le combat de leurs vies. Les animateurs ont aussi souhaité mettre en évidence les contradictions qui jalonnent toute vie, rendant ainsi à leur humanité ces personnages souvent mythiques.

Directement interpellée dans ses missions mais aussi ses valeurs, L’Espérance cherche à développer des solutions plus adaptées face à toutes les formes de violence.

Des violences «  ordinaires » de la communication à celles socialement réprimées de l’agression physique, les professeurs, éducateurs, parents sont de plus en plus sollicités.

Ces nouvelles réponses se développent, par exemple, à travers certaines activités de la Maison des Familles ou l’accompagnement renforcé proposé au sein de la structure spécialisée d’Internat-Relais.